"Sortir du nucléaire" -verkoston tiedottaja syytti DST: ta


Jaa tämä artikkeli kavereillesi:

Tänä aamuna 8 h: sssa alueellisen turvallisuuden osasto (DST) suoritti etsinnän "Sortir du nucléaire" -verkoston tiedottajan Stéphane Lhommen asunnossa ja kirjan "Nuclear insecurity" -kirjan kirjoittajana. Pian Tsernobyl Ranskassa? "(Editions Yves Michel).

Tänä aamuna Stéphane Lhomme on säilöön pysyvästi Bordeauxin keskusasemalla. Häntä epäillään pitävän luottamuksellisen puolustustodistuksen, joka osoittaa EPR-ydinreaktorin haavoittuvuuden matkustajan lentokoneen törmäyksessä. Asia on Pariisin syyttäjäntoimen terrorisminvastaisen osion käsissä.

Le Réseau « Sortir du nucléaire » dénonce cette arrestation et demande la libération immédiate de son porte parole.

"Sortir du nucléaire" -verkosto julkaisi syyskuussa 2005: n kirjeen, jonka EDF: n virkamies (joka ei ole salaisen puolustuksen alainen) ilmoitti tämän luottamuksellisen asiakirjan puolustuksesta. EPP: n julkisen keskustelun aikana, joka päättyi huhtikuun 2006-ohjelmaan, CPDP (Kansallinen julkisen keskustelun komissio) oli sensuroinut "Out of Nuclear" -verkoston kirjallisen panoksen, joka ilmoitti tämän asiakirjan luottamuksellisesta puolustuksesta.

Tämä tapaus osoittaa jälleen ydinvoiman epätarkkuuden ja sensuurin.

Les citoyens sont en droit de connaître la vérité sur le nucléaire et en particulier sur l’EPR. Le Réseau “Sortir du nucléaire” demande à l’Etat de « déclassifier » le document Confidentiel défense sur l’EPR afin que la vérité soit faite sur ce réacteur.



Plus d'informations

Torstai julkaisu 4 toukokuu 2006

Ydinvoima - Crash-itsemurha: Haavoittuva EPR-reaktori

Le Réseau « Sortir du nucléaire » détient un document CONFIDENTIEL DEFENSE, issu d’EDF, qui reconnaît que le réacteur nucléaire EPR sera tout aussi vulnérable que les réacteurs actuels face à un crash suicide. C’est absolument inacceptable pour un réacteur nucléaire qui, s’il est construit, sera le premier réacteur à être construit APRES LE 11 SEPTEMBRE 2001.

Considérant que Mme Lauvergeon, PDG d’Areva, constructeur de l’EPR, prétend systématiquement que ce réacteur est « prévu pour résister à un crash suicide avec un avion de ligne », le Réseau « Sortir du nucléaire » se doit de faire connaître la vérité en révélant le contenu du document « Confidentiel défense ». Extraits :

1) Une couverture « raisonnable » du risque

Extrait : « Les hypothèses relatives à l’impact doivent assurer une couverture « raisonnable » du risque et ne peuvent prétendre envelopper toutes les éventualités »
Commentaire du Réseau « Sortir du nucléaire » : une couverture « raisonnable » du risque en cas d’impact signifie bien une couverture incomplète du risque. Un crash suicide sur l’EPR peut donc clairement aboutir à une catastrophe nucléaire.

2) Totuuden peittäminen kansalaisille

Extrait : « Les hypothèses, règles utilisées, et analyses associées ne devraient pas figurer dans les rapports de sûreté accessibles ou susceptibles d’être accessibles publiquement »
Commentaire du Réseau « Sortir du nucléaire » : les dirigeants d’EDF veulent cacher la vérité aux citoyens. L’information est pourtant fondamentale : s’il est construit, l’EPR sera le premier réacteur « post 11 septembre 2001 ». Il est impensable qu’il ne soit pas conçu pour résister à un crash suicide.


Facebook-kommentit

Jätä kommentti

Sähköpostiosoitettasi ei julkaista. Pakolliset kentät on merkitty *