Fonctionnement de l’inflation 3

Jaa tämä artikkeli kavereillesi:

Jotkut käsitykset inflaatiosta, valuutasta ja rahoituksesta ... (3 / 3)

Avainsanat: raha, kustannukset, Friedman, Keynes, Chicago pojat, valuuttajärjestys, keskuspankki, EKP, korko

Lue 2-osa

Oljenmuotoinen olki! Katsokaa kauniita kaaria meille (asiakirjasta BNP Paribas resarch): että poikkeamana tavoitetta 4,5%, ja kumulatiivinen ero sillä 98 (poikkeama tavoite on nimeltään rahan rako). Nämä käyrät ovat tämän artikkelin alaosassa.

Mutta kerro minulle, koska koska olet lukenut Friedmanin ja ottanut sen kauniin teorian, jos inflaatio johtuu koko ajan ja kaikkialla liian paljon rahaa, sitten kaksi asiaa: joko meillä oli kasvu oli voimakkaampaa kuin 2% odotettiin, tai meillä oli kauhea tapaturmaisen inflaation vuotuisten annuuksien jälkeen 2% kohdennettu ...

Perdu, et re-perdu. En moyenne 2% de croissance environ, et une « inflation » inférieure à 2%. Alors la question à 1000 milliards d’euros est : mais où est donc passé cet argent?

Menkää autan sinua: muistan ... miten hallitukset ja keskuspankit laskevat inflaatiota hämmästyttävät ... kiinteistöomaisuuden sekä rahoitusomaisuuden hinnan. Bizarre? Sanoitko outoa?

Quant on écoute un peu les milieux financiers, ou qu’on lit les ouvrages de certains experts, il semblerait que la réponse soit limpide. Oui, c’est vrai, la planète (car il n’y a pas que l’Europe, ce fut la même histoire aux Etats-Unis, et dans le monde entier) croulerait sous l’excès de liquidités… c’est-à-dire d’argent ! Au point ne plus savoir qu’en faire ! Au niveau mondial, la base monétaire (c’est-à-dire la monnaie émise par les Banques Centrales) augmente à un rythme de…20% par an ! En clair, et ceci fera sans doute faire un salto arrière de surprise à tout habitué du JT de 20 heures ayant bien intégré le « Ca va mal, on est presque en faillite, y’a plus assez d’argent, la France vit au dessus de ses moyens ». De l’argent, y’en a, et même y’en a trop, à tel point qu’il ne sait même plus où s’investir, le pauvre (bien que son terrain de jeu soit mondial désormais, par la libre circulation des capitaux).



Etonnant, non ? Au point que certains spécialistes issus du sérail (des banquiers, comme Jean Peyrelevade, ancien président (et redresseur) du Crédit Lyonnais, ou Patrick Artus, économiste en chef de la CDC Ixis) commencent eux mêmes à s’en émouvoir et à tirer la sonette d’alarme. Artus parle même de « capitalisme sans projet », car les bénéfices des grands groupes s’accumulent et ne s’investissent plus… si ce n’est pour racheter pour des sommes considérables leurs propres actions (afin de maintenir artificiellement la rentabilité du dividende pour l’actionnaire). Les grands groupes ne savent plus quoi faire de leurs montagnes d’argent accumulées! Et comme le précise Artus dans son récent livre « Le capitalisme est en train de s’autodétruire », cette situation est largement dûe aux Banques centrales, dont la complicité, pour reprendre le terme employé par l’auteur, est patente pour avoir favorisé la création d’argent facile à l’origine des bulles boursières et immobilières.

Koska emme usko EKP: n menevän yksin tähän outoon paradoksiin. 10-vuosien jälkeen sen Yhdysvaltain vastapuoli, Fed, on juuri kaksinkertaistanut maailman liikkeessä olevien dollareiden määrän (keskimäärin ... 8% vuodessa sattumalta). Koska mekanismi ei ole valmis lopettamaan, Fed on löytänyt radikaalin keinon enää tulla härkiä tämän aiheen hieman paradoksaalinen: UUTTA! 23 Mars 2006: stä, se ei enää julkaise M3-rahan määrää! Yllättävää päätöstä, joka on julistettu likaisella tavalla ja ilman mitään todellista perustetta ... jos ei ole sitä, että se ei enää näytä, mikä tekee tehtävää: viime vuosina luotu rahamäärän uskomaton nousu.

Pour information, un petit peu gênée aux entournures sans doute, la BCE avait elle annoncé en 2003 que l’objectif de maîtrise de M3 ne serait plus considéré comme un des piliers de la politique monétaire européenne ! Seule reste donc la maîtrise du hochet pour les foules : la fameuse et soi-disant « inflation » (en fait expurgée de ce qui fait tâche la encore : le prix des actifs financiers et immobiliers comme expliqué ci-dessus). Ne soyez pas surpris si un de ces jours, M3 disparaît aussi des tableaux de la BCE…

Joten tämä on hyvin outoa, ja tuo meidät takaisin tarinan alkuun ja Friedmanille. Jotta valtio ei voi kääntää mainostaulua, jotkut ovat onnistuneet 60-vuosien päästä, mutta erityisesti seuraavien vuosikymmenien aikana poistamaan kuuluisan hallituksen kansan edustajien kädestä. turvallisempia käsiä ... heille. Ja nyt heti, kun mainostaulu alkaa kääntyä kauniimmin! Ristiriitaista? Kyllä, ainakin, mutta sanoisin lisää: huijaus!

Car à qui profite cet argent tout frais dont l’encre (même virtuelle) n’est pas encore sèche ? A ceux qui profitent des bulles spéculatives ainsi générées : immobilier et actifs financiers. Et qu’on ne vienne pas me dire que le primo-accédant à la propriété ou le salarié qui possède trois malheureuses actions de sa société fait partie des gagnants. Ceci n’est qu’un paravent destiné à justifier l’ampleur du hold-up ! Car bien sûr, ce nouvel argent, créé rappelons le ex nihilo (à partir de rien donc) au travers des crédits accordés à certains, rentre dans l’économie par certaines portes bien précises. C’est bien sûr le rôle des organismes prêteurs (banques par exemple) de faire le tri, un peu comme un vigile (un « physionomiste ») à l’entrée d’une discothèque. Et je ne suis pas sûr que le chômeur, le RMiste ou toute une catégorie de la population aient la « tenue correcte exigée » pour rentrer. En revanche, toute l’ingéniérie financière, d’une complexité que l’on n’imagine guère, développée ces dernières années au bénéfice d’une minorité d’investisseurs, se fonde sur un crédit peu cher permettant de spéculer sur les marchés financiers mondiaux d’une manière que le quidam à bien du mal à imaginer. Cette population là, costard-cravate, est bien sûr la bienvenue au banquet du crédit facile.

Tämä on tietenkin historiallisen rikkauden keskittymisen viimeinen avatar, jonka suuruus kasvaa vain. Modernin rahoituksen näennäinen ihme: sitä enemmän rahaa, jota lainat, sitä rikkaammaksi tullut! Minulla on vaikeuksia selittää sitä vanhempaan äitiini ... Muina aikoina sanotaan muita tapoja. Ja muut rahajärjestelmät, etenkin. (...)

Artikkelin lähde.

Lue lisää

- Rahan huijaus rahan luomisesta
- EU: n M3-vyöhykkeen vedon käyrä suhteessa 4,5% -tavoitteeseen:

- M3: n kumulatiivisen poikkeaman käyrä verrattuna tavoitteeseen:

- Näiden sivujen tekijän sivusto
- Ecouter et télécharger des émissions radios « Des Sous et des Hommes » en .mp3
- Mikä on kuluttajahintaindeksi?
- Euroopan keskuspankin verkkosivusto


Facebook-kommentit

Jätä kommentti

Sähköpostiosoitettasi ei julkaista. Pakolliset kentät on merkitty *