Jacques Benvenisten kuolema

Jaa tämä artikkeli kavereillesi:

PARIS (AP) – Jacques Benveniste, directeur de recherche émérite à l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), médaille d’argent du Centre national de la recherche scientifique (CNRS), est mort à Paris, dimanche, à l’âge de 69 ans.

Jacques Benveniste a marqué l’Institut national de la santé et de la recherche médicale dont il « reste une des personnalités scientifiques marquantes avec en particulier ses recherches sur l’inflammation, l’allergie et la découverte du Platelet activating factor (PAF)- Acether (PAF) », une des molécules impliquées dans l’activation plaquettaire, a souligné l’INSERM dans un communiqué.

C’est dans la seconde partie de sa carrière que ce scientifique a proposé des hypothèses qui ont soulevé de vives contestations, notamment sur la mémoire de l’eau. Il affirmait, études et expérimentations à la clé, que la dilution d’une substance dans de l’eau à des niveaux tels que plus une molécule de ladite substance ne soit présente garderait ses caractéristiques grâce à la fameuse « mémoire de l’eau ». L’eau serait capable de garder le « souvenir » de la structure moléculaire d’une substance qu’on a diluée.

Koska 1973, Jacques Benveniste työskenteli Insermissä, jossa hän ohjasi useita yksiköitä. Hänen työnsä allergologiassa on antanut hänelle kansainvälisen maineen ja avannut uusia terapeuttisia näkymiä allergian ja tulehduksen alalla.

PAF: n molekyylin toimintojen tutkiminen ylitti alkuperäisen löydön ja johti uusien tulehdusta ehkäisevien strategioiden kehittämiseen. AP

Lähde: http://fr.news.yahoo.com/


Facebook-kommentit

Jätä kommentti

Sähköpostiosoitettasi ei julkaista. Pakolliset kentät on merkitty *